Retour d’expérience d’un retour à l’école

Le retour d’expérience des écoles Marie et Pierre Curie de BOUVIGNY-BOYEFFLES

Les deux écoles ont rouvert le lundi 18 mai et ont accueilli leurs élèves toute la matinée. Au travers des différentes étapes qui ont jalonné cette reprise, les enseignants partagent leurs ressentis à l’issue des premières journées.

Comment les enseignants ont appréhendé cette reprise ?

1- Adaptation de l’école aux règles du protocole

Les espaces communs

Le rôle du directeur est primordial : il faut prévoir le plan de circulation et les endroits interdits, repenser l’organisation des communs (sanitaires, couloirs, cour de récréation)…

Le directeur de l’école maternelle nous explique : « Il y a un très gros travail de préparation : déplacer les meubles soi-même, installer le balisage, bâcher les jeux et structures inutilisables… Ça prend du temps ! »

Le choix de l’organisation de l’espace est important pour rassurer les familles.

  • Paroles d’enseignants


  • Paroles d’enseignants

La classe

A l’école élémentaire, les enseignants ont fait en sorte d’accueillir le plus d’élèves possible dans la classe. En respectant les règles de distanciation, la classe a été agencée avec 12 tables.

A l’école maternelle, le choix a été fait d’accorder un « espace de vie » à chaque élève (nommé « maison » pour les enfants) pour leur permettre de se déplacer dans cet espace et d’échanger entre eux.

Paroles d’enseignants

Quels sont les effets de ce travail de préparation de l’espace?

https://conservatoire.etab.ac-lille.fr/files/2020/05/Copie-de-contact.png

« A l’annonce officielle, la joie de reprendre le cours de la vie. Puis à l’arrivée du protocole, un stress intense… qui s’est atténué au fil de la préparation et de l’organisation de la classe. Les problèmes se résolvent petit à petit au fil des discussions et des échanges. La peur, liée à la maladie, était présente, mais objectivement nous courons moins de risques à l’école (qui est réellement sécurisée) qu’en faisant les courses. »

2- Préparer la communication avec les parents

Tous les ans, à l’approche de la rentrée scolaire, parents et enfants ressentent un certain stress. Il s’agit en fait d’une peur de l’inconnu qui se manifeste pour anticiper la plupart des situations problématiques auxquelles ils pourraient être confrontés.

Cette peur de l’inconnu, qui est rationalisée en temps « ordinaire », peut être démesurée en cette période de crise sanitaire. Elle nous amène à communiquer sur la reprise de l’école de la manière la plus exhaustive possible, afin de rassurer parents et enfants.

Expliquer le choix

Sur Bouvigny, c’est ce qui a permis aux parents de mieux comprendre les choix opérés et de garder confiance en l’école. En effet, le protocole sanitaire nous contraint à des choix qui peuvent être différents selon les moyens humains disponibles et la configuration de l’école.

Envoyer des photos des espaces

Montrer avant le retour ce que sera l’école qu’ils vont retrouver, permet aux enfants et à leur famille de se préparer.

Paroles d’enseignants

Envoyer des photos des enseignants

Les enseignants ont fait ce choix pour dédramatiser la reprise et pour que les enfants ne soient pas surpris en arrivant.

3- Travailler en équipe

La préparation de la reprise ne doit pas reposer uniquement sur le directeur. Toute l’équipe doit être mobilisée et doit pouvoir prendre part à la réflexion sur la nouvelle organisation. Ceci permet à la fois de rassurer l’équipe sur le protocole mis en place, et de s’assurer que tout a été anticipé et que nous sommes prêts pour la réouverture de l’école.

Une plus value pour l’accueil des élèves

Paroles d’enseignants

Rassurer les collègues

Le protocole doit être présenté à tous les membres de l’équipe (enseignants, AESH, service civique, …) et un essai « comme si on y était » doit être réalisé. L’assurance que le protocole est et sera respecté par chacun permet de lever les inquiétudes des collègues.

Paroles d’enseignants

4- La journée de classe de l’enfant

Le bien-être des élèves de retour à l’école est au coeur des préoccupations. Les élèves ne retrouveront pas l’école telle qu’ils la connaissaient. Les contraintes sanitaires impactent les choix et les habitudes pédagogiques. Quels effets ces changements auront-ils sur le plaisir d’être en classe ? sur l’engagement,  la motivation et le goût d’apprendre ? …
Les enseignants partagent leurs questions, leurs constats et leurs observations. Mais également le plaisir qu’ils ont pu prendre à (re)découvrir et tirer profit de nouvelles façons d’enseigner.

Les enfants comprennent très vite ce qui change et s’adaptent très rapidement aux nouvelles règles.

Paroles d’enseignants

Les enfants ont envie de revenir :

Paroles d’enseignants

Les gestes barrière sont très vite intériorisés.

Paroles d’enseignants


Le retour à l’école permet surtout à l’enfant de redevenir élève.

Paroles d’enseignants

Cette autonomie est renforcée par l’utilisation de plans de travail et de boites individuelles pour chaque élève.

La récréation

Les diverses activités proposées aux élèves leur permettent de se dépenser dans le respect de la distanciation physique imposée, les enfants n’ont pas du tout le sentiment d’être « emprisonnés ».

« Et puis la reprise … Heureuse de retrouver  l’équipe, les élèves ; heureuse de constater que l’on peut exercer correctement notre métier malgré les contraintes liées au protocole.
Les élèves présents sont très heureux de venir et le montrent.
L’une de mes angoisses était de les « traumatiser »  avec ce protocole exigeant mais les enfants ont une faculté d’adaptation incroyable et savent profiter du moment présent sans se poser trop de questions. Une élève a dit à sa maman le soir : « c’est super l’école avec le coronavirus, j’ai une poubelle pour moi toute seule« ; bien sûr, ils préféreraient que tous les copains soient là et  pouvoir faire comme avant mais ils profitent pleinement de leur matinée à l’école.

Ma deuxième angoisse était de devoir mettre en œuvre une pédagogie qui ne correspond pas à ma vision de l’école. De ce côté, je suis rassurée aussi. Nous pouvons travailler tous ensemble en  conservant le plaisir d’apprendre en s’amusant (jeux de société, défis, entraide, jeux par équipe…).

Le bilan est donc extrêmement positif. J’étais heureuse de redémarrer une nouvelle semaine à l’école pour exercer mon métier : un métier d’interaction, de partage, d’échanges. »

Une enseignante

Corentin : « Je suis content de reprendre l’école, parce que ça fait longtemps que je n’ai pas vu les copains et monsieur ».
Paul : « Mon confinement était ennuyeux, mais j’ai retrouvé le sourire quand je suis rentré à l’école »
Albin : « J’ai aimé les cours à la maison mais les devoirs étaient compliqués à faire à la maison ».
Mélina : « Moi, j’ai bien aimé rester en confinement, mais je suis aussi très contente de revenir à l’école ».

https://conservatoire.etab.ac-lille.fr/files/2020/05/Copie-de-contact.png

les élèves de CM2