Boîte à savoirs (et Sacs à albums, à maths …)

Champ(s) d’action :

  • Agir en faveur d’une école accueillante et ouvert

    Descriptif :

     » L’école maternelle a besoin d’établir une relation de confiance réciproque avec toutes les familles, de rendre compréhensibles et lisibles les apprentissages qui y sont menés.

    Les boîtes à savoirs peuvent y aider.

    Les enfants ont besoin d’être valorisés en montrant à leur famille les apprentissages qu’ils maîtrisent afin de se construire comme sujets, de gagner en confiance et de devenir élèves. Les boîtes à savoirs constituent une passerelle possible entre l’école et la famille, lien matérialisé par ces boîtes à savoirs et son utilisation.

    Elle contient des jeux, des objets, des photographies, des schémas, des livres, etc.

    Tous les supports qui peuvent éclairer le savoir étudié. Enfin, il y a toujours la liste du contenu qui est présente et sa notice d’utilisation.

    Ces coffres à savoirs sont élaborés en classe.

    C’est bien l’enfant qui est au cœur du dispositif en tant qu’initiateur du contenu de la boîte lors de sa construction et en position d’expert quand il en présente ensuite le contenu à sa famille. »

    Source et accès au document : http://web.ac-reims.fr/dsden52/ercom/?Boites-a-savoirs-sacs-a-savoirs

     

    Quelques ressources dans le même esprit :

     

    Lire l’article du blog : http://www.nurvero.fr/des-sacs-de-math-a158473524

     

     

     

    Question(s) de l’autodiagnostic d’Objectif DêBAT :

    • L’école met-elle en place des temps d’échanges/rencontres avec les familles ? (café des parents, mallette des parents…)
    • Les familles sont-elles invitées à assister à la classe ?
    • Les outils de communication des acquis des enfants favorisent-ils l’implication des parents dans l’accompagnement des apprentissages ? (en les aidant à visualiser la dynamique de progrès par domaine ou son absence) ?